La massothérapie thaïlandaise vue de plus près

Publié le : 07 décembre 20214 mins de lecture

On dit que le massage est thérapeutique. C’est la science de la guérison qui implique le toucher humain, pour ainsi dire. Depuis plusieurs décennies, les gens ont recours à cette option pour traiter leurs dilemmes physiques et émotionnels. Beaucoup d’entre eux attestent même de l’effet bénéfique du massage pour eux. Bien qu’au contraire, il existe également un groupe d’individus qui croient en cette technique et qui insistent sur son danger pour ceux qui souffrent de graves problèmes médicaux, personne ne peut nier à quel point cette technique peut être relaxante. L’un des types les plus populaires est la massothérapie thaïlandaise.

Un peu d’histoire

Le massage thaïlandais est l’un des types de massage pratiqués depuis longtemps. Son existence remonte à plus de mille ans maintenant. La thérapie elle-même fait partie du domaine bien connu de la médecine thaïlandaise. Elle comprend la manipulation, le traitement médicamenteux, le rituel et le régime alimentaire. Elle est fondée sur la croyance que chaque maladie est causée par un déséquilibre particulier du système énergétique du corps. Elle est axée sur la promotion de l’équilibre, ce qui contribue à la guérison et au rajeunissement complet d’un individu.

Les techniques révélées

Pour pouvoir effectuer le processus global du massage thaïlandais, plusieurs techniques doivent être appliquées. La pression exercée est en fait plus douce que pour les autres types de massages thérapeutiques. Il fonctionne bien comme le Shiatsu. Dans ce type de thérapie, la pression est appliquée sur les canaux énergétiques et ils sont traités dans deux directions.

Une autre technique est connue sous le nom d’arrêt du sang. Elle consiste à appliquer une pression sur les artères de la jambe ou du bras pendant environ une minute. La théorie qui fonctionne derrière est celle de l’importance de couper la source principale de la circulation qui conduira à une pression accrue. Cela entraînera ensuite un ralentissement des contractions du muscle cardiaque qui finira par réduire la pression. Lorsque la pression appliquée sur l’artère a été relâchée, une réserve de sang est envoyée dans la région, ce qui détend l’organe. Cette technique n’est pas recommandée pour les personnes souffrant de diabète et d’autres problèmes cardiaques.

Le terme passif fait référence au type d’étirement utilisé sur le patient, mais il ne bouge pas. Seul le thérapeute le fait. L’étirement se fait en plusieurs étapes et à un rythme lent. Les autres techniques utilisées sont le hatha yoga et les postures.

L’implication de la réflexologie

La réflexologie ou ce qu’on appelle le massage des pieds fait également partie du massage thaïlandais. La réflexologie est basée sur la croyance que les points contenus dans les pieds sont suffisamment utiles pour guérir le corps car chaque point est d’une manière ou d’une autre lié à un organe spécifique. Lorsque les énergies sont renforcées, la personne sera en mesure d’établir une connexion plus profonde avec la Terre.

La massothérapie thaïlandaise utilise des techniques qui doivent être pratiquées pendant une période plus longue. Elle peut généralement durer jusqu’à trois heures. Il est important d’engager un thérapeute agréé pour s’assurer que tout est fait correctement. Cependant, vous devriez consulter votre médecin avant de prendre l’une de ces techniques afin d’éviter tout danger pour votre santé.